Utilisateur:  
Mot de passe:  
   
   
Inscription
Mot de passe perdu?
Nouvelles quotidiennes en ligne » TV en ligne
Langues
           
         
Catégories
A propos du projet
Radio en ligne
* Historique
* Pour télécharger
TV en ligne
* Historique
* Pour télécharger
Logiciels
Jeux gratuits en ligne
 
Recherche avancée
Donation

Faites votre don
Top News
Sondage
RSS 2.0
RSS
Archives
Septembre 2010 (1)
Avril 2009 (9)
Janvier 2009 (1)
Novembre 2008 (1)
Tags


free counters
Ordonner des nouvelles par : date de nouvelles | qualification | lectures | commentaires | titre

TV en ligne » Historique : Télévision
 
Télévision

Le terme télévision regroupe l'ensemble des technologies, techniques et métiers destinés à produire, diffuser, recevoir des programmes (émissions, films et spots publicitaires) comprenant du son et de l'image. La transmission de ces programmes peut se faire par ondes radioélectriques ou par réseau câblé. Ils sont reçus et transcrits sur un poste récepteur appelé téléviseur (ou, par métonymie, une télévision ou « télé »), au fur et à mesure de leur réception.

Les premières étapes de la vision à distance par l'électricité ont été les télectroscopes. La télévision, telle qu'on la connaît aujourd'hui, est également tributaire d'un réseau économique (publicité, redevance), politique et culturel (langues nationales ou régionales, genres et formats.)

La télévision est un moyen de diffuser par un courant électrique (ligne) ou par une onde (voie hertzienne), de manière séquentielle, les éléments d'une image analysée point par point, ligne après ligne. À l'origine, un mécanisme permet l'exploration d'un ensemble de cellules photoélectriques (mosaïque). Plus tard, le balayage (scanning) de la mosaïque s'effectue par un mince faisceau d'électrons (analyse cathodique) et la première mosaïque composée d'éléments de sélénium est décrite, en 1877, par George R. Carey (Boston, États-Unis).

Inspiré par le Pantélégraphe de Caselli (1856), le principe du balayage gogole apparaît en 1879, dans un projet de « télectroscope » de Constantin Senlecq, notaire dans le Pas-de-Calais : un mécanisme de pantographe explore la face arrière d'un verre dépoli sur lequel est projetée l'image d'un objet.

En 1884, l'ingénieur allemand Paul Nipkow dépose un brevet de « télescope électrique » (Elektrische Teleskop). Un disque, percé à sa périphérie de trous disposés selon une spirale centripète, analyse en tournant les brillances d'une ligne de l'image transmise par un objectif. Le décalage des trous permet de passer d'une ligne à l'autre. Dans ces divers cas, le caractère réversible de chacun des procédés doit assurer la reproduction de l'image.

En 1891, Raphael Eduard Liesegang publie l'ouvrage : Beiträge zum Problem des electrischen Fernsehens (Contribution sur la question de la télévision électrique). L'ouvrage R.W. Burns, Television, an international history of the formative years, The Institution of Electric Engineers, London, 1998 ne mentionne pas Liesegang mais il dit que Rosing (cité ci-dessous) reconnaît sa dette envers lui.
 
 
 Lire la suite!
 
 

TV en ligne » Historique : Télévision par câble
 

Télévision par câble

La télévision par câble est un mode de réception de programmes de télévision sans antenne, transitant par l'intermédiaire d'un réseau câblé. Celle-ci est également connue sous les termes câblodistribution, câblodiffusion, réseau câblé, télédistribution, téléréseau, réseau de vidéocommunication ou encore sous le simple vocable le câble.

Désignant initialement la distribution de programmes TV et radio, des services de communication électronique complémentaires l'ont exploité : accès à Internet à haut voire à très haut débit, raccordement téléphonique, vidéo à la demande...


Dans un premier temps, ces réseaux filaires se sont surtout développés au coeur des grandes agglomérations ou métropoles, puis dans les villes de moins en moins importantes en termes de population ou de nombre de prises raccordables. Différents opérateurs ont commercialisé ces services. Un abonnement - généralement mensuel - peut comprendre la location d'un récepteur "démodulateur" pour les chaînes optionnelles ou d'un récepteur "terminal DVB-C" pour l'accès à une offre de chaînes numériques, inclus dans le forfait de base ou en option avec ou sans services complémentaires.

 
 
 Lire la suite!
 
 
TV en ligne » Historique : Télévision par satellite
 
Télévision par satellite

La télévision par satellite consiste à émettre depuis un satellite en orbite géostationnaire (à 35 850 km, qui se déplace à la même vitesse que la rotation de la terre, donc qui paraît « immobile » depuis le sol) des programmes de radio et de télévision, analogiques et numériques, payants (cryptés) ou gratuits (en clair).

La zone de couverture naturelle (notion de surface et pas de taux population raccordée au satellite) depuis un engin de télédiffusion, atteint près de 100 %, seules quelques faces abruptes des massifs montagneux ou de vallées profondes ne peuvent être "éclairées" par un satellite géostationnaire. Ces espaces (ne disposant pas d'un dégagement compatible avec une élévation moyenne de 34° en France métropolitaine, correspondant à la position verticale au dessus de l'équateur nécessaire pour une orbite géostationnaire) sont réputés peu peuplés voire inhabités. En zone urbaine des tours peuvent gêner la réception, mais tous ces cas sont marginaux par rapport à l'étendue d'un territoire national, < 0.5 %, et par rapport à l'importance de sa population.

Le satellite est réputé pour son excellent rendement en matière de zone couverte (la TNT couvre 75 à 80 % de la surface ce qui correspond à un taux de 85 % de la population pouvant être atteinte) et est le moyen de diffusion le moins onéreux, notamment par rapport à la TNT et surtout la télédistribution par câble.

Chaque canal est utilisé pour transmettre un programme de télévision (plus éventuellement quelques programmes radiophoniques et des services "associés" comme le Télétexte, le son multilingue ou multicanal (Vo/VF), des applications interactives comme un "guide des programmes", des jeux, le téléchargement de logiciels...).
 
 
 Lire la suite!
 
 

TV en ligne » Historique : Web TV
 

Web TV


Les WebTVs permettent aux internautes de regarder du contenu vidéo à partir du Web, de la même manière que les webradios permettent d'écouter des radios.

Une WebTV utilise la technologie du streaming ou le téléchargement progressif pour diffuser ses contenus sur le Web. Les clients (utilisateurs) appellent un flux vidéo qu'ils regardent à partir de leur navigateur ou d'un lecteur multimédia.

Parmi les formats utilisés pour la diffusion de vidéos en streaming, on peut citer : Windows Media Video (Microsoft), QuickTime (Apple), RealVideo (RealNetworks), Ogg Theora (Xiph.org), FLV (Macromedia).

On désigne généralement par webTV (ou Web-télé) tout site Internet dont les contenus sont à dominante vidéo. Ces contenus doivent avoir un minimum de récurrence et être catalogués. Elles sont à distinguer de l’IPTV, technique de diffusion des télévisions classiques via ADSL.

Le terme Web-télé est encore grandement discuté et ne devrait pas être considéré comme un terme officiel. Aux États-Unis, WebTV désigne un thin client qui utilise la télévision (appareil) pour afficher les pages Web. Cette technologie fut originalement développée par WebTV Networks, puis acquise par Microsoft en 1997.

 
 
 Lire la suite!
 
 
TV en ligne » Historique : Télévision par ADSL
 
Télévision par ADSL

La télévision par ADSL dont la désignation appropriée est précisément télévision par xDSL ou télévision par DSL voire parfois TVoDSL de l'anglicisme Television on DSL, désigne un service de transmission de programmes de télévision par un réseau internet à haut débit au mode multicast ou unicast.

Ce type de services peut être inclus dans une offre associée à un abonnement pour l'accès à Internet, notamment dans le cadre d'une offre à services multiples comme la triple play combinant internet haut débit, téléphonie sur IP et TV.

Les principales contraintes de la télévision par xDSL concernent l'exploitation du débit nécessaire pour véhiculer un flux d'images vidéo (de 1,5 à 6 Mbit/s variable selon le type d'images et la résolution vidéo) et celui d'un flux issu d'une simple navigation sur le web (quelques pages par minute). La télévision exige une capacité conséquente et une gestion dynamique pour la sélection et le traitement des différents flux vidéo, audio, images fixes, données, texte, etc... Cependant, l'arrivée des normes évoluées d'Internet à haut débit telles l'ADSL2+ ou les liaisons à fibre optique, autorisent jusqu'à la transmission de signaux HD TV, avec un débit théorique en réception chez l'usager, pouvant dépasser 20 Mbits/s dans les meilleures configurations.

Le flux audio vidéo étant numérisé les protocoles de diffusion font partie des protocoles de transmission compatible IP tel que Digital Video Broadcasting (DVB), Diffusion audio numérique (DAB), lecture en continu (streaming).

En pratique l'utilisateur doit s'abonner un un FAI ADSL haut débit. L'accès aux service TV par ADSL se fait alors soit par un boîtier spécifique compatible ADSL Triple Play (une Freebox, une Neufbox, une Livebox, etc.), soit par l'utilisation d'un logiciel client (Live media plugin), VLC media player (VLC) compatible avec la technologie serveur implémentant un protocole d'accès et de diffusion VideoLAN, Internet Protocol Television (IPTV).

La vidéo à la demande (VàD, VsD ou VoD) se base sur le protocole Real Time Streaming Protocol (RTSP) tandis que la TV se base sur sur la version 2 du protocole Internet Group Management Protocol (IGMP).

Comme toutes les technologies sur IP, l'opérateur « sait » ce que vous regardez et quand vous le regardez. Ce qui peut poser un problème au niveau de la vie privée.
 
 
 Lire la suite!
 
 

TV en ligne » Pour télécharger. TV en ligne : Les logiciels libres pour webTV
 

Best radio for iPad, iPhone and iPod touch


Radio Free HQ (Free Version) and Radio Pro HQ (Commercial Version) are modern internet radio receivers, which will allow you to access a database with more than 48,000+ internet radio stations (over 75,000+ URLs of the radio stations' streams) from 184 countries, grouped into 320 genres.


Radio "Local" HQ (Commercial Local Version) is a modern internet radio receiver, which will allow you to access a database with internet radio stations from Afghanistan, Albania, Algeria, Argentina, Armenia, Australia, Austria, Azerbaijan, Belarus, Belgium, Bolivia, Bosnia and Herzegovina, Brazil, Bulgaria, Canada, Chile, China, Colombia, Costa Rica, Croatia, Cuba, Cyprus, Czech Republic, Denmark, Dominican Republic, Ecuador, Egypt, El Salvador, Estonia, Finland, France, Georgia, Germany, Greece, Guatemala, Haiti, Honduras, Hong Kong, Hungary, Iceland, India, Indonesia, Iran, Iraq, Ireland, Israel, Italy, Jamaica, Japan, Jordan, Kenya, Korea, Latvia, Lebanon, Lithuania, Luxembourg, Macedonia, Madagascar, Malaysia, Malta, Mauritius, Mexico, Moldova, Netherlands, New Zealand, Nicaragua, Norway, Pakistan, Panama, Paraguay, Peru, Philippines, Poland, Portugal, Qatar, Romania, Russia, Saudi Arabia, Serbia, Slovakia, Slovenia, South Africa, Spain, Sri Lanka, Sweden, Switzerland, Taiwan, Thailand, Tunisia, Turkey, Uganda, Ukraine, United Arab Emirates, United Kingdom, Uruguay, USA, Vatican City State, Venezuela. Its set of functions is optimal for the users' convenience.

KEY FEATURES:

  • No banners, No advertising;
  • Simple, quick and easy-to-use interface;
  • users can search for radio stations by genre;
  • users can search for radio stations by name;
  • users can search for genres/countries/radio stations by keyword or part of keyword(s) in the entire database;
  • users can search for radio stations in A-Z Index;
  • users can specify a background image in the audio player - including photos;
  • users can see locations of the radio listeners who use this app for the last 24 hours;
  • users can add radio stations into the database;
  • users can update info about radio stations in the database;
  • users can add radio stations to 'Favorites';
  • users can sort radio stations in "Favorites" by country, genre or name;
  • users can search for radio stations in "Favorites" by country, genre or name;
  • users can view title of the songs are being played and have been played (for the most of mp3 and acc/aac+ streams);
  • users can find and view lyrics of songs, which are being played and have been played;
  • users can find and view images and CD covers associated with the song, which are being played and have been played;
  • users can find the song (which are being played and have been played) in iTunes;
  • users can use "Alarm Clock" function (radio station turns on/off at the time selected by the user);
  • users can use "Sleep Timer" function (radio station turns on/off by means of a timer);
  • the application can work in the background (multitasking support only for devices that fully support iOS 4.0+ with iOS 4.0+ installed);
  • automatic updates of the interface;
  • automatic updates of radio stations database;
  • automatic reconnect on loss of connection;
  • automated checking of audio streams' availability (users are provided with accessible audio streams only);
  • high quality of sound.

WHAT IS THE DIFFERENCE between FREE, PRO and LOCAL versions:

    Radio Pro HQ:

  • The application can work in background (multitasking support for iOS 4+);
  • The application can work with «Alarm Clock» and «Sleep Timer» functions;
  • No banners, No advertising, so operation of the player is more stable and sustainable;

    Radio Free HQ:

  • Doesn`t support background mode (multitasking support for iOS 4+);
  • Doesn`t support «Alarm Clock» and «Sleep Timer» functions;
  • Player interface contains banners and ads;

    Radio "Local" HQ:

  • Radio "Local" HQ  is a modern internet radio receivers, which will allow you to access a database with internet radio stations from ONE country;
  • The application can work in background;
  • No banners, No advertising, so operation of the player is more stable and sustainable;

Main Genres:

Alternative, Avant-Garde, Blues, Classical, Country, Decades, Easy Listening, Electronic, Folk, Accordion, Jazz, Rock, Reggae, Vocal, Inspirational, Latin, Pop, RnB, New Age, Post-industrial, Talk

Other Genres:

30s, 40s, 50s, 60s, 70s, 80s, 90s, Retro, Punk, Rap, Funk, Hard Rock, Heavy metal, Top 40, Hits, Oldies, Spiritual, New Age, Meditation, Relax, Relaxation, Instrumental, Swing, Smooth Jazz, Orchestral, Mainstream, Dance, Big Band, Tropical, Folklore, DJ, Techno, Soul, Adult, Alternative , Best Of, Eclectic, Female, Instrumental, Love, Romance, Patriotic, Sexy, Shuffle, Cabaret, Psychedelic, Spiritual, Sports, Kids, Gothic, Beat, Soul, Alternative, Urban, Hip-Hop, Dub, Son, Salsa, Samba, Rumba, Sega, Ethno, Flamenco, Contemporary, Celtic, Trance, Disco, Jungle, Dance, Electronica, Electro, DnB, Lounge, Polka, Acid, Exotica, Classical, Modern, Piano, Romantic, Choral, Opera, Symphony, Soundtracks, Holiday, Halloween, Christmas, News, Music, Comedy, Educational, Government, Old Time, Traditional, Experimental, Industrial, Religious, Catholic, Christian, Islam, Islamic, Gospel, Arabic, Asian, African , European, American, Tamil, Jewish, International, Caribbean, Lyrics, etc.

AppStore:
 
 
 Lire la suite!